Approche holistique de la personnalité dans le MBTI

Posté le 17 mars 2017 par Carmel Connell, consultante associée OPP

Une exploration par les préférences MBTI individuelles constitue un premier niveau de découverte de soi. Toutefois, une telle approche n’est qu’un point de départ dans un voyage de développement personnel et professionnel. C’est l’interaction dynamique de ces préférences entre elles qui permet au client d’accéder à une conscience de soi plus nuancée et plus approfondie. En tant que praticiens,  nous pouvons enrichir les apprentissages de nos clients en leur présentant la dynamique de leur type, leur tempérament et/ou toute autre combinaison de préférences qui fournit une lecture holistique de l’individu.

Les caractéristiques de base de la préférence Pensée (T) par exemple, pourraient nous laisser croire que toutes les personnes de cette préférence auraient des comportements similaires mais la dynamique du type met en évidence de notables différences entre Te (la pensée extravertie) et Ti (la pensée introvertie) :

De telles nuances apparaissent aussi pour les 3 autres paires de fonctions cognitives (Se-Si/Ne-Ni/ Fe-Fi). Vous pouvez télécharger gratuitement les slides de présentations des fonctions en cliquant ici ou en visitant l’onglet « ressources du praticien ».

Affiche des caractères clésJung a observé que nous avons plus de difficultés à nous entendre avec des personnes qui ont la même dominante que nous dans l’attitude opposée qu’avec les personnes de type complétement différent. Ainsi, les Ti pourraient trouver que leurs collègues Te manquent de profondeur ou de clarté conceptuelle et sont trop univoques dans leurs opinions et trop hâtifs à conclure. Les Te pourraient trouver que leurs collègues Ti ont des intérêts ésotériques, sont trop complexes et peu enthousiastes pour partager leur processus de pensée avec autrui.
 
En utilisation collective, on peut proposer aux sous-groupes (par dominantes) d’échanger sur leurs plus grands talents et de les présenter en plénière. L'affiche ci-contre peut servir d’illustration des nuances lors du débrief. Cette affiche est disponible ici
On peut aussi leur demander de réagir par rapport à la présentation dans l’attitude opposée (Fe vs. Fi, Se vs Si etc.) afin de repérer toute perception négative éventuelle au sein de l’équipe


La théorie des tempéraments permet aussi une approche holistique de l’individu et apporte des éclairages complémentaires. Les tempéraments nous révèlent nos besoins et nos valeurs fondamentaux qui  expliquent le « pourquoi » de nos comportements. Quand ces besoins sont nourris,  nous pouvons développer pleinement nos talents naturels. La non-satisfaction de nos besoins peut être source de stress, voire de comportements dysfonctionnels.
 
Tempérament  Besoins fondamentaux Valeurs
 SP Liberté à agir dans le moment sans contraintes
Être remarqué pour son audace, sa résolution rapide des problèmes
Avoir un impact sur le cours des évènements
Performance avec habileté
La variété, l'aventure immédiate,
l'excitation, l'esthétique
 SJ Appartenance à un groupe/une organisation
Responsabilité, contribution
Sens du devoir
Continuité, sécurité, utilité
Rôles, structures hiéarchiques
Normes sociales, règles
 NT Connaissances, compétence
Avoir l'autonomie et le contrôle des activités qui les 
intéressent
Cohérence logique
Concepts, vérité
Progrès et amélioration
 NF Trouver du sens
Avoir un but supérieur
Identité unique
Authenticité
Interaction coopérative
Relations empathiques

 

Les tempéraments permettent d’écouter son client autrement en coaching et de lui  poser des questions puissantes sur ses motivations profondes. Dans le cas d’un comportement dysfonctionnel, ils peuvent l’aider à prendre du recul et à trouver des moyens plus fructueux pour satisfaire ses besoins.

En entretien de découverte, ils servent souvent de clé dans l’identification de son type. Avec un client qui hésite entre ESFP et ESFJ, une question sur ses besoins ou sa motivation s’avérera bien plus pertinente qu’une énième question sur les préférences individuelles J/P. Par exemple : « de quoi avez-vous besoin pour vous sentir vraiment épanoui ? ». Après la réponse du client, une restitution des réponses typiques (voir besoins des SP et SJ ci-dessus) lui permettra peut-être de faire son choix.

Ainsi, une approche dynamique et holistique aborde la personnalité de plusieurs angles de vue et révèle au client de multiples nuances très enrichissantes pour le développement de son potentiel.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le publier sur les réseaux sociaux et à partager votre propre expérience en laissant un commentaire ci-dessous.

Carmel Connell, OPP Carmel Connell, Consultante associée The Myers-Briggs Company

 

Posté dans