Bien-être et type : quel rapport ?

Posté 27 juin 2018 par Dr. Martin Boult, Directeur principal des services professionnels et de la formation internationale, Psychologue chez CPP.

Dans mon précédent article, j’ai partagé avec vous quelques astuces pour améliorer le bien-être, inspirés de l’étude menée par CPP, Inc. De par sa dimension internationale, ce projet explore le bien-être au travail à travers 87 pays ainsi que la façon dont il diffère selon les types de personnalité. Nous avons compilé le détail des résultats dans le livre blanc « Bien-être et types MBTI® au travail ». Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’influence qu’exerce le type de personnalité sur le bien-être.
 

Aperçu du bien-être selon le modèle PERMA

Je ferai référence au modèle PERMA dans ce post, voici donc un petit rappel.
Développé par Martin Seligman(1), le modèle PERMA repose sur l’idée que le bien-être positif, ou « l’épanouissement » est bien plus que du bonheur et comprend les facteurs suivants :

Quel type affiche le plus grand bien-être au travail?

Dans notre étude, menée auprès de 3000 personnes, tous les types de personnalité MBTI présentent un niveau de bien-être au travail assez élevé (le score moyen est de 7,62 sur 10 pour l’ensemble de l’échantillon de personnes interrogées), mais avec quelques différences. Le type MBTI ayant déclaré le plus haut niveau de bien-être est l’ENFP (score moyen de 8,08 sur 10), alors que le type ayant témoigné du niveau le plus bas est l’ISTP (score moyen de 7,00 sur 10). Bien que la différence dans le bien-être général entre ces deux types MBTI soit statistiquement significative, elle reste relativement faible. Nous avons également constaté que les personnes de préférence extraversion (E) déclaraient un niveau de bien-être supérieur à celui des personnes de préférence introversion (I).

Bien-être général au travail pour chaque type de personnalité (score maximum = 10, score minimum = 0). N=3113

Répartition des types MBTI et Bien-être Preview

Cliquer ici pour agrandir

Ce résultat concorde avec les précédentes recherches et provient probablement des différents types d’activités que les types E et I privilégient pour alimenter leur bien-être au travail. Compte tenu du fait que cette étude s’est concentrée sur le bien-être au travail plutôt qu’en dehors du travail, il se peut que certains éléments de l’environnement professionnel aient un impact sur le bien-être des personnes de préférence I. Bien que ce constat mérite d’être approfondi, il est possible que les types de préférence I évaluent leur bien-être différemment en dehors du travail, surtout si l’environnement de travail habituel favorise davantage le bien-être des personnes de préférence E. À noter également que les personnes de préférence Sentiment (F) affichent un niveau général de bien-être plus élevé que les personnes de préférence Pensée (T). Dans les recherches antérieures, les personnes de préférence F exprimaient un plus grand confort et plaisir et voyaient davantage l’intérêt d’utiliser des stratégies pour améliorer leur bien-être que les personnes de préférence T . Cela pourrait laisser penser que ces dernières n’accorderaient pas autant d’attention à leur bien-être que les personnes de préférence F. Ce qui présenterait l’occasion pour les personnes de préférence T de prendre cette question en considération.

Classement des 5 facteurs PERMA

Dans cette étude, il a également été demandé aux personnes d’évaluer le rôle de chacun des cinq facteurs du modèle PERMA sur le bien-être au travail.
Le facteur ayant recueilli le score le plus élevé pour 15 des 16 types MBTI est Relations (les types ESTJ sont les seuls à estimer le Sens comme le facteur le plus élevé). Cela concorde avec les recherches antérieures (3), lesquelles ont démontré que les relations positives apportent non seulement un soutien aux gens, mais contribuent également à augmenter leur bien-être au travail.

 

Ordre de classement des facteurs PERMA du plus élevé au plus bas pour chaque type MBTI®

Bien-être selon les Types MBTI et modèle PERMA Preview

Cliquez ici pour agrandir

Le facteur PERMA ayant obtenu le score le plus bas pour tous les types de personnalité est l’Accomplissement. Cela signifierait que l’utilisation des stratégies pour augmenter l’accomplissement de soi - comme par exemple, chercher à réussir ou à développer la maîtrise de quelque chose - pourraient avoir le plus d’impact sur le niveau de bien-être général. La question serait : que signifie réussir pour chaque type ? Le sentiment d’accomplissement de soi vient lorsque les gens utilisent leurs talents pour obtenir des résultats significatifs pour eux. 

Que font les différents types MBTI pour améliorer leur bien-être ?

Nous avons demandé aux participants quelles étaient les activités qui contribuaient à leur bien-être. L’étude fait ressortir que les personnes de préférence Extraversion préfèrent les activités orientées vers les relations interpersonnelles (par exemple, passer du temps avec la famille ou des amis, aller à des soirées ou des fêtes.), tandis que les personnes de préférence Introversion recherchent les activités à caractère individuel (par exemple, lire, jouer à des jeux vidéo, méditer) pour augmenter leur bien-être. Les types ISTP comptent parmi les types qui évaluent les stratégies d’amélioration du bien-être comme peu efficaces (14 activités sur 25 proposées). L’activité évaluée comme la plus efficace par les types ISTP est « jouer à des jeux vidéo », ce qui pourrait être en lien avec des aspects de la motivation de leur type (orienté vers l’objectif, environnement introverti). Pour leur part, les types ENFP ont évalué la plupart des activités comme ayant une efficacité « élevée » dans l’amélioration du bien-être. Ce qui reflète la caractéristique clé des types ENFP qui disent souvent être motivés par la possibilité de tester et d’expérimenter une grande variété d’activités dans leur vie. Le tableau ci-dessous présente un résumé du niveau d’efficacité estimé par chaque type de personnalité.

 

Efficacité des activités de bien-être par type MBTI®

Activités pour améliorer le bien-être selon le Type MBTI | OPP 800px

Cliquez ici pour agrandir

En résumé

Notre étude démontre que le fait d’avoir des relations positives au travail qui apportent du soutient est essentiel pour le bien-être des gens, quels que soient le type de personnalité ou le pays.

L’accomplissement, tel que défini par le modèle PERMA, est le domaine offrant le plus grand potentiel d’amélioration du bien-être au travail. Investir dans ce domaine permettrait aux managers et aux organisations de bénéficier de l’impact positif qu’offre un plus haut niveau de bien-être sur la performance.
Concernant les activités permettant d’augmenter le bien-être au travail, plusieurs stratégies sont possibles. Utiliser des stratégies les plus efficaces selon le type de personnalité peut être le meilleur moyen d’améliorer le bien-être au travail. Connaître son type constitue ainsi le point de départ indispensable à l’augmentation du niveau de bien-être au travail.

Nous vous proposerons prochainement des éléments complémentaires issus de cette recherche, notamment sur les liens entre bien-être, type de personnalité, situation géographique et les méthodes les plus employées et les plus efficaces pour accompagner le bien-être au travail.

  1. Seligman, M. (2011). Flourish: A visionary new understanding of happiness and well-being. New York: Free Press
  2. Huszczo, G & Endres, M. (2013) Joint Effects of Gender and Personality on Choice of Happiness Strategies. Europe's Journal of Psychology, Vol. 9(1), 136–149. doi:10.5964/ejop.v9i1.536
  3. Steffens, N. K., Haslam, A. S., Schuh, S. C, Jetten, J., & van Dick, R. (2016, July). A meta-analytic review of social identification and health in organizational contexts. Personality and Social Psychology Review, 1-33

 

 

Dr. Martin Boult, Directeur principal des services professionnels et de la formation internationale, Psychologue chez CPP.

 

Posté dans

Mots-clés: