Caractères clés™ et stress sévère

Utilisez la dynamique du Type pour explorer les réactions face à la pression extrême

Ressources gratuites à télécharger, qui utilisent les Caractères clés pour illustrer ce qu'il advient de notre personnalité lorsque le stress nous pousse au point de rupture

Sous l'effet de la pression, nous avons tendance à compter de manière excessive sur la partie la plus confortable et la plus utilisée de notre personnalité ; notre Caractère clé préféré (ou fonction dominante). Si le stress est extrême ou dure trop longtemps, nous épuisons l'énergie de notre fonction dominante et notre psyché bascule vers notre Caractère clé opposé : notre fonction inférieure. 

Dans le langage de la dynamique du Type, nous tombons sous l'emprise de notre fonction inférieure, et sommes emparés par la partie la moins utilisée de notre personnalité. Ceux qui en font l'expérience trouvent le processus écrasant ; ils ne se comportent plus comme d'habitude et ne se sentent plus eux-mêmes; ils en sont souvent gênés ou peuvent être pleins de remords par la suite.

EI in the grip 2704

Sous l'effet du stress extrême, notre Caractère Clé principal se sent envahi par son Caractère clé opposé (la fonction inférieure). Dans cet état de stress, ce quatrième Caractère clé ressemble peu à la façon dont il fonctionne lorsqu'il est utilisé comme Caractère clé préférée, tel qu'illustré par les Typies Intérieur/Extérieur. Chacun des huit Caractères clés sous stress extrême ont été créés pour justement illustrer ce point.

Les exemples suivants montrent la transition d'un état normal de performance élevée à l'exacerbation due au stress du quotidien, en passant par les réactions face au stress extrême.

Les Types ENTP et ENFP partagent le même Caractère clé dominant: l'Explorateur. Sous l'effet du stress quotidien, les Explorateurs se reposent de manière excessive sur l'iNtuition Extravertie, ce qui les amène à devenir agités et à produire plus d'idées qu'ils ne puissent traiter. 

Pendant de longues périodes de stress ou sous stress extrême, l'Explorateur peut se sentir dépassé par le moindre détail, et en devenir obsédé de manière irrationnelle. À ce stade, il se trouve sous l'emprise de la Sensation Introverti, le Caractère clé Banque de données – mais dans un état immature, obsessionnel et mal utilisé. Il est très différent du Caractère clé dominant des Types ISFJ et ISTJ. Pour se remettre de cet état, l'Explorateur doit être encouragé à dire « non » et à fixer des limites. Pour décider ce qui doit être priorisé, il doit consciemment accéder à sa fonction de prise de décision préférée, Pensée ou Sentiment, afin de remettre les choses en perspective.
 

In the Grip

En comparaison, les Types INTP et ISTP partagent le même Caractère clé: l'Analyste. Sous l'effet du stress quotidien, ils s'appuient de manière excessive sur la logique et recherchent des solutions parfaites.
Pendant de longues périodes de stress ou sous stress extrême, l'Analyste peut succomber à l'emprise du Sentiment Extraverti, le Caractère clé Accompagnateur. Encore une fois, l'expression de ce Caractère clé est très différente lorsqu'il se trouve être le moteur principal des Types ESFJ et ENFJ. Un Analyste sous l'emprise du stress extrême aura des explosions de colère, généralement envers son entourage, surtout quand il est « provoqué » par quelqu'un qui essaie de le convaincre de sortir de son analyse solitaire profonde. Pour se remettre de cet état, il peut être nécessaire que l'Analyste trouve une oreille attentive, qui pourra l'encourager avec douceur à revoir les faits et /ou à envisager la situation sous un autre angle – c'est-à-dire, accéder à sa fonction préférée de recueil d'information, Sensation ou iNtuition, pour remettre les choses en perspective.
 

In the Grip

En résumé, la plus grande observation que l'on peut faire des Caractères clé sous stress extrême est que les Types Extravertis deviennent très calmes, tandis que les Types Introvertis bouillonnent de colère. De façon similaire, sous l'effet du stress sévère, tous les Types perdent leur équilibre habituel entre le recueil d'information (Perception) et la prise de décisions (Jugement), en restant coincés dans un seul mode de fonctionnement. Pour retrouver l'équilibre, les deux aspects du Type d'un individu doivent être abordés.