Quelques astuces pour aider nos clients à valider leur Type

Posté le 21 sept. 2021 par Jeanine Over de Linden Bucquet, consultante associée The Myers-Briggs Company

A chaque praticien MBTI sa façon d’accompagner son client lors de la validation de son Type. En fonction des situations, le Type peut être validé dimension par dimension au cours de l’entretien de découverte, ou validé suite à la passation du MBTI Complete par votre client.

Quelle que soit votre approche, voici comment des associations de lettres peuvent aider votre client à valider son type sans le « pousser » car c’est un processus qui peut prendre du temps.

 

Sans alourdir cet entretien et SURTOUT sans revenir sur les dimensions ou sur des exemples fournis lors de la phase de découverte, regardons les associations de lettres suivantes :

Pour la Dynamique du Type, Fonction dominante (ou "Mode de fonctionnement favori") et Fonction inférieure (ou "Deuxième mode de fonctionnement") peuvent aider votre client à valider son profil.

Cas n°1

Votre client, de préférences I et N, hésite sur 2 dimensions : T ou F, J ou P, soit dans le processus de validation 4 profils possibles : INFJ, INTJ, INFP, INTP.
 

Ici ce sont donc les Paires fonctionnelles ou les Tempéraments qui peuvent éclairer votre client à cheminer dans le processus de validation.
Après lui avoir fait lire les 4 mini profils, vous pourriez lui faire lire la description des Paires fonctionnelles que vous trouverez dans votre manuel de formation, soit celle des tempéraments en page 34 dans la brochure "Introduction aux Types Psychologiques" :

 

NF - Les Idéalistes : Recherchent le sens et l’identité. Ils valorisent les relations profondes. Ils sont généralement enthousiastes et veulent rendre le monde meilleur. Ils font confiance à leur intuition et à leur imagination. Ils s’appliquent à développer le potentiel des autres, trouver un but dans la vie et établir des passerelles entre les différences. Ils aiment l’authenticité.

NT - Les Rationnels : Ils sont orientés vers la théorie et cherchent à comprendre sur quels principes fonctionnent les choses. Ils font confiance à la logique et à la raison et se montrent sceptiques et précis. Ils pensent en termes de différences, catégories, définitions et structures. Ils se concentrent sur les stratégies et les modèles qui permettent d’atteindre des objectifs à long terme et engendrent le progrès. Ils recherchent la compétence et les connaissances approfondies.
 
Par exemple s’il s’identifie comme un Idéaliste, resteront possibles les profils INFJ ou INFP dont il pourra ensuite lire les profils détaillés.

 

Valider son Type MBTI

Cas n° 2 

Votre client hésite encore entre 3 dimensions : I???. Dans ce cas 8 profils restent ouverts : ISTJ, ISTP, ISFJ, ISFP, INFJ, INFP, INTJ, INTP, ce qui ne manque pas parfois de déstabiliser même le praticien MBTI le plus aguerri !

  • Les Paires fonctionnelles ? 4 paires ST, SF, NF, NT
  • Les Tempéraments ? 4 Tempéraments NT, NF, SP, SJ
  • Les Dominantes ? Si, Ti, Fi, Ni soit encore 4
  • Les Quadrants ? 2 seulement IS et IN

Les Quadrants apportent une information intéressante sur votre réaction habituelle au changement. Sans alourdir l’entretien, vous pouvez avant ou après la lecture des 8 mini profils, posez la question suivante : Quelle est votre réaction habituelle au changement ?

Après sa réponse, vous lui proposez les réponses types :
A cette question, les personnes de préférences IS répondront qu’à priori ils n’aiment pas trop le changement mais y adhéreront si on leur montre l’utilité du changement proposé.
A cette question, les personnes de préférences IN répondront qu’à priori elles aiment, voire recherchent le changement.

Si le client se retrouve dans l’un des Quadrants, vous ne garderez plus que 4 profils sur 8, par exemple tous les profils IS : ISTJ, ISTP, ISFJ, ISFP.
Ensuite au choix ou en fonction de ce qui est le plus parlant pour le client, vous continuerez en lui proposant  de regarder les différences entre les Paires fonctionnelles ST ou SF, ou les Tempéraments SP Artisans ou SJ Gardiens. 

Testez plusieurs combinaisons comme un jeu. Elles sont là aussi pour aider votre client à cheminer. Sans oublier la Dynamique du Type avec les Fonctions Dominantes et Inférieures (aussi appelés "Mode de fonctionnement premier" et "Deuxième mode de fonctionnement").
 

UN CONSEIL : ne pas rallonger le temps d’entretien, vous pouvez revenir sur ces astuces lors de votre prochaine séance !

UN AVIS : c’est souvent dans les écarts de lettres apparentes/validées que le travail de cheminement du client est  riche et que votre rôle d’accompagnant prend toute sa place.

Enfin, pensez au MBTI Niveau II pour aller voir les facettes de vos préférences, dont l’expression individuelle et unique peut parfois brouiller les pistes.

Bons prochains entretiens !

 

 

Jeanine Over de Linden Buquet, consultante associée OPP France
 
   Jeanine Over de Linden Bucquet, consultante associée The Myers-Briggs Company 

 

 

Ressources et matériel pour aller plus loin :  

 

Pour vous tenir informé des enjeux et tendances RH en développement humain, rejoignez notre communautés sur LinkedIn.

 

Posté dans