Regards croisés entre MBTI et psychologie positive

Posté le 02 mars 2017 par Monique Cumin, consultante associée OPP

Vous avez démarré l’accompagnement d’un client, vous connaissez son profil MBTI, et vous vous interrogez sur la meilleure stratégie à adopter pour l’aider à atteindre ses objectifs. Certains outils de la psychologie positive peuvent peut-être vous être utiles.

La psychologie positive est une branche récente de la psychologie, qui cherche à mieux comprendre les facteurs d’épanouissement personnel et de réussite et propose des outils pour y parvenir. Dans cet article, je vous propose de croiser 2 approches, MBTI et psychologie positive, pour dégager des pistes possibles d’accompagnement en fonction des préférences de votre client sur les 2 dimensions centrales du modèle (S/N et T/F).

Quelles stratégies et quels outils pour un client avec une préférence S ?

Quelles stratégies et quels outils pour un client avec une préférence N ?

Quelles stratégies et quels outils pour un client avec une préférence T ?

Quelles stratégies et quels outils pour un client avec une préférence F ?

 

Cette liste n’a bien sûr pas vocation à être exhaustive. Elle nous invite cependant à nous poser la question du choix des outils que nous utilisons :  avons-nous tendance à privilégier ceux qui nous parlent le plus, parce qu’ils correspondent à nos propres préférences, ou essayons-nous de choisir ceux qui seront les plus adaptés à notre client ? La deuxième approche est bien entendu la plus efficace.

 

Monique Cumin, OPP

 

Monique Cumin, consultante associée OPP

 


Pour vous tenir informé des enjeux et tendances RH en développement humain, rejoignez notre communautés sur LinkedIn.


Posté dans